Du vécu qui sent

Je cours, tu cours, il/elle court, nous courons, vous courez, ils/elles courent. Et puisque tout ce petit monde court, pourquoi ne pas partager ces bons (ou pas) moments avec le plus grand monde ? « Du vécu qui sent » est le domaine réservé des comptes-rendus de courses, de Offs, de défis, à la première personne. Et forcément, quand on cavale 100 bornes et plus, ça sent un peu la transpi…


Ultrafonzine #1
 – janvier 2019 : Dix-neuf ans pour un rêve