L’équipe

Un pour tous, tous pour un

Ultrafonzine est par essence collaboratif et participatif : vous pouvez y apporter votre propre pierre – si vous avez envie de partager votre vision (positive) de l’ultra, votre dernière course, si vous pensez qu’un sujet devrait faire l’objet d’un article dans Ultrafonzine, ou si vous voulez nous faire un don (à partir de 2000 € uniquement), contactez-nous : contact@ultrafonzine.fr

Les initiateurs et principaux contributeurs à Ultrafonzine :

Eric Bonnotte

Il vit dans le Doubs – est-il nécessaire d’en dire davantage ? Allez histoire de compléter la marrade, son village s’appelle Valoreille. Bon, ça ne l’empêche pas d’être un excellent coureur sur route et sentiers, et en parallèle un rigolard qui lui vaut son auto-surnom de Mister Beans du trail. En plus il a une bonne plume et une sacrée banane (mais vous ne trouverez jamais où elle est rangée…).

Frédéric Brigaud

Consultant en biomécanique, ostéopathe, concepteur et développeur des principes biomécaniques posturo-dynamiques EAD (Empilement Articulaire Dynamique) enseignés en kinésithérapie du sport et auprès des BE Sport (ski alpin, tennis, golf, surf…), il a notamment mis en évidence la fonction d’interface neutralisatrice de l’avant-pied. Il est également auteur d’un paquet de bouquins, et accessoirement il n’a pas un poil sur le caillou.

Dominique Gauthier

Pas très sportif dans sa jeunesse – plutôt fêtard, version canons-clopes et amateur de musique de sauvages -, comme la plupart des trentenaires, l’embonpoint et la sédentarité le guettaient lorsque qu’il s’est mis à courir. Et l’engrenage classique s’enclenche : petites courses, puis plus longues : marathon, trails, pour finir sur des ultras de 160 et plus. Avec la vieillerie et les problèmes musculo-squelettiques, c’est la découverte des ultras à vélo qui semblent être son avenir d’UFO… Mais sans renoncer aux plaisirs de la vie !

Emmanuel Lamarle

Sur un ultra, ce qu’il préfère, c’est les ravitos – faut pas lui en promettre ! Sinon tel un moine, il s’est exilé en Chartreuse (le massif, pas l’alcool… quoique) et en arpente les routes et sentiers à pied, à vélo, en ski, en raquettes, mais pas encore en volant. Ah oui il nage aussi des fois, mais faut vraiment un beau défi pour le motiver ! Bah justement, les défis, c’est son pêché mignon, si on lui lance « t’es pas cap de… », hop, ça démarre au quart de tour. C’est d’ailleurs un peu l’histoire du fanzine que vous êtes en train de lire…

Stéphane Marchand

Coureur d’ultras depuis une douzaine d’années, il privilégie les courses dans des paysages montagneux. Il lui arrive encore de courir des marathons, mais pas plus d’un par an, « pour rester dans les préconisations des médecins ». La ligne d’arrivée, c’est l’horizon. Et si tu peux la rejoindre (?) avec un bonnet de marin-pêcheur, une bebar de hipster et un t-shirt rouge, c’est mieux.

Franck Oddoux

Le type de gars qui énerve quand tu le côtoies : beau comme un Dieu grec (ou plutôt comme un windsurfeur, qu’il est), capable de te faire un exposé sur la géopolitique du Vercors en huit heures sans que tu t’emmerdes (trop), doté d’une plume corrosive mais juste (enfin quand on a l’esprit corrosif, gens de peu d’esprit passez votre chemin), et pour terminer par le meilleur, esthète de la photo juste qui va te retourner la tête. En plus il a fini Embrun en dégueulant tripes et boyaux.

Laurent Vercueil

L’intello de la bande (faut dire que les autres ne volent pas bien haut), celui qui dans sa tête dispose de l’intégralité des pages de Wikipédia (d’ailleurs il se murmure dans les milieux autorisés que c’est lui qui a rédigé tout Wikipédia (en une nuit !)). Il adore triturer la pensée, les mots, et accessoirement tricoter des gambettes en courant, en pédalant, et en skiant. Et en général, plus c’est long et idiot, plus ça lui plait.

Sylvain Vincent

D’âge indéterminé (mais plus de 40 !), sportif multi-facettes – course à pied, vélo (route et VTT), triathlon, ski de fond, marche, roller, natation –, il pratique le plus beau métier du monde selon son fils : regarder les arbres pousser. Vivant dans le Cantal, c’est tout naturellement l’UTPMA qu’il préfère, mais il a déjà participé à bien d’autres épreuves : Trans-Aubrac, 100 km de Millau, 24 heures de Brive, des cyclos, de la nage en eau libre…